Ce que j’aurais aimé connaître avant de commencer à dessiner

Cet article reprend ce que j’aurais aimé connaître avant de commençer à dessiner, ils m’auraient fait gagner beaucoup de temps, d’énergie et d’argent.

Il est donc plus précieux à mes yeux qu’un simple tuto de technique, il est le fruit de toutes les erreurs que j’ai commises et c’est aussi le résumé des questions que l’on me pose souvent…Très souvent !

Il y a certains d’entre vous qui restent sceptiques …

Ceux qui me connaissent un peu mieux savent à quel point il est important pour moi de vous partager mon expérience et de vous aider dans cette aventure du dessin.

Alors c’est parti !!

Le dessin est il un don ?

Depuis de nombreuses années, beaucoup de personnes me répètent que j’ai un don ou du talent.

Si l’on y réfléchit bien, nous avons des prédispositions pour dessiner…

Enfants, nous avons tous spontanément dessiner la maison de nos rêves ou notre famille idéale sans se poser de question.

Nous la dessinions en 2 dimensions parce que nous n’avions pas conscience de l’espace.

Ce qui fait la différence entre mon enfance et maintenant, c’est l’entraînement …Donc le travail.

Je dis souvent le meilleur moyen de ne pas savoir dessiner c’est de ne pas le faire !

C’est ce que j’explique dans cette courte vidéo.

De quel matériel ai-je besoin pour démarrer ?

C’est très tentant de commencer par s’acheter de belles boîtes, de beaux crayons, des peintures, des blocs divers et variés…

Mais quel intérêt si tu ne sais pas si tu vas continuer.

C’est un investissement financier qui a 2 inconvénients :

Je prends souvent l’exemple d’un joueur de tennis qui débute et qui s’achète toute la panoplie de Roger Federer ou Raphael Nadal. (de la casquette aux chaussettes en passant par la raquette).

Hormis l’appartenance à une légende du tennis, cela n’a aucun intérêt pour sa progression car le matériel n’est pas adapté à son niveau.

Et les grands joueurs ont commencé avec du matériel simple qu’ils ont changé au fur et à mesure de leur progression. En faisant quoi ? En s’entraînant !!

Dans le dessin, c’est pareil, le mieux est de commencer avec du matériel simple et peu onéreux.

Tu commences par apprendre à faire des traits et ensuite au gré de ta progression, tu complètes et tu te fais plaisir !

De plus, en achetant beaucoup de matériel, de nombreux livres, de belles boîtes tu te mets la pression inutilement.

Comment te sens tu devant une feuille d’imprimante et devant une feuille qui t’a coûté 3 euros ?

Devant une feuille blanche, tu griffonnes, tu as l’esprit libre…

Devant une feuille qui t’a coûté un certain prix, tu commences souvent à te dire :

« Faut pas gâcher » « j’ai pas envie de rater » ….

Et ce sont ses réflexions négatives qui te font justement rater !!!

Du coup, tu te dégoutes et tu peux quelque fois abandonner pour cette raison.

Ok, c’est bien beau tout cela !

Mais combien de temps faut il pour apprendre à dessiner ?

Alors là, je suis bien incapable de te répondre précisément.

Cela dépend de tellement de facteurs personnels (disponibilité, motivation, mémorisation, entraînement.)

Et cela dépend de ce que tu appelles « savoir dessiner » :

Est-ce que c’est copier la photo de tes vacances que tu adores ?

Est-ce que c’est dessiner d’imagination ?

Tout ce que je peux te dire, c’est que tu as besoin d’une régularité dans la pratique pour progresser.

Au début, je dessinais 5 heures tous les 15 jours et je ne progressais pas.

Ensuite, j’ai dessiné 30 min à une heure par jour, j’ai fait des bonds en avant.

Le cerveau est ainsi fait, il retient plus facilement et de manière plus pérenne si tu répètes MINIMUM 3 fois ce que tu veux mémoriser. 

Alors face à tous ses facteurs, je pense qu’il est plus facile de partager et de se faire coacher pour commencer.

Tu pourras ainsi gagner en motivation, énergie et état d’esprit et tu constateras que ta progression est beaucoup plus rapide.

C’est la raison pour laquelle j’ai créé le coaching artistique personnalisé.

Si tu souhaites aller plus loin dans le coaching artistique adapté à tes besoins, je t’invite à le découvrir ici

Dois-je connaître toutes les bases avant de commencer à dessiner tout ce que j’aime ?

Il y a deux écoles et je sais que cela risque de déranger certains d’entre vous !

Je tiens à préciser avant de t’expliquer les deux écoles que c’est ma vision des choses tirée de mon expérience, de ma personnalité.

Ce n’est en aucun cas un dénigrement, ni un jugement négatif !

La première école est celle des beaux-arts où l’on vous enseigne qu’il faut absolument maîtriser la technique avant de dessiner ce que l’on aime !

Personnellement, cela ne me correspondait pas !

Je n’en avais rien à faire de dessiner tel sujet pour apprendre tel point technique !

A l’époque, je voulais juste dessiner des portraits, pas autre chose !

Mais soyons clairs ! OUI, il y a des points techniques à connaitre : la perspective, apprendre à observer, réfléchir avant de dessiner, la lumière…

Des points qui peuvent effrayer quand on débute …

Alors si en plus, pour les mémoriser, on doit dessiner des sujets que l’on que tu n’aimes pas, c’est ennuyeux et décourageant.

Bref, cette école académique ne me correspond pas ni par cette méthode d’apprentissage ni par la contrainte horaire qu’elle représente.

Précisons que c’est le cerveau qui dessine et non la main !

Le cerveau enregistre beaucoup plus vite quand il fait quelque chose qu’il aime.

Donc rien ne t’empêche de dessiner ce que tu aimes en apprenant les points techniques …

Si tu as envie de commencer à dessiner de superbes fleurs ou des portraits pour commencer, vas-y !

Le principal est de comprendre les points techniques pour les mémoriser et pouvoir les refaire naturellement.

Ensuite, je te le répète, si tu ne t’entraîne pas, il ne se passera rien ! C’est comme dans toute nouvelle activité.

Par quoi commencer quand je débute ?

J’ai envie de te dire : commence par ce qui te fais vibrer !!!

L’essentiel est de dessiner régulièrement.

Au début, je dessinais des sujets simples que j’avais autour de moi (tasse, fenêtre, arbres, chat…) pratiquement tous les jours.

Je mémorisais ce que j’avais appris en point technique et je constatais mes progrès.

Aujourd’hui, il m’arrive de rester sans dessiner avec un crayon pendant quelques semaines et pourtant je continue à dessiner.

J’observe, j’analyse ce que je vois. C’est aussi une manière de dessiner et cela permet de garder sa progression constante.

Débuter le dessin facilement est peut-être une des solutions ou tu auras un rendu optimum avec des éléments simples.

Tu prends ainsi confiance en toi, en ton trait …

C’est comme le matériel, tu peux compliquer après.