Apprendre à dessiner un bouquet de coquelicot est une manière d’apprendre à dessiner des fleurs.

L’intérêt de cet article est de savoir le dessiner pour ensuite le mettre en couleur. Et le coquelicot existe en une grande variété de couleur : du jaune en passant par le orangé et du rouge…

J’ai utilisé comme matériel :

  • Une feuille à dessin blanche
  • Un crayon HB taillé.
  • Une gomme

Etape 1 : réaliser la forme générale du bouquet.

Comme je le dis souvent, le dessin est un assemblage de formes géométriques. Donc, c’est le moment de l’appliquer :

Cette partie a pour objectif de placer les différentes fleurs et tiges tout en respectant les proportions.

Je peux aussi observer l’inclinaison de chaque fleur les unes par rapport aux autres.

Ensuite, je peux placer la forme du pétale de la fleur du milieu .

Je passe à l’étape suivante:

Etape 2 : Dessiner de manière réaliste chacune des fleurs.

J’ai bien observé que chaque fleur était très différente. Je vais donc commencer par faire les détails de chaque fleur.

Pour cela, je commence par les contours :

La fleur de gauche est un bouton. Donc tous les pétales sont fermés. Ce qui me permet de suggérer la forme des pétales avec mon crayon HB bien taillé.

Je dessine ensuite la fleur du milieu. Comme vous pouvez le remarquez, c’est celle qui a le plus de détails à réaliser (le pétale avant tombant, le pistille et les pétales de l’arrière).

La fleur de droite est en train de s’ouvrir. Donc je dessine la forme des pétales.

Je suis vigilante à mettre uniquement les détails importants et non tous les détails.

Regardons plus en détail la fleur du milieu.

Dans la photo ci dessous, j’ai tracé les différents pétales et le positionnement du coeur de la fleur.

Vous pouvez remarquer les détails importants que j’ajoute :

  • je dessine la forme des pétales en faisant des formes arrondis et non régulières.
  • Je détaille le cœur de la fleur
  • je dessine le pétale avant avec 2 traits et quelques traits obliques pour suggérer le mouvement du pétale.
  • Je précise de bas de la fleur .

Maintenant, les détails sont là, je peux gommer tous les traits inutiles c’est à dire tous les traits de la forme générale dont je n’ai plus besoin. Ce qui donne ceci.

Je précise aussi le feuillage avec le même principe.

Une fois que tout est gommé, je peux passé à la dernière étape.

Etape 3 : Réaliser les ombres pour donner le côté réaliste.

Pour cela, je vais prendre la fleur du côté pour vous montrer comment réaliser les ombres.

Pour cette partie, je n’ai pas taillé mon crayon. Cela me permet de jouer avec les côtés « usés » de mon crayon . Soit j’estomperai après soit je le laisserai tel quel.

Je suis vigilante à observer d’où vient la lumière. Ce qui me permet de ne pas ombrer la totalité de chaque pétale.

Le pétale de devant étant un peu tombant, je fais des traits plus foncés pour marquer la zone ombrée.

Je dessine les détails du cœur de la fleur.

Je fait attention à dessiner les ombres dans le sens de la fleur. Il est hors de question de faire un trait horizontal pour la représenter.

J’exécute la même opération pour la fleur du milieu.

Je laisse la fleur de gauche très stylisé car c’est un bouton et je trouve que le rendu est sympa.

J’ombre le feuillage dans le sens des feuilles. Et je dessine un contour de temps en temps pour marquer le côté plus sombre.

D’ailleurs voilà le résultat final :



Vous avez votre bouquet et votre esquisse pour le mettre en couleur.

En effet, en ayant fini les ombrages, vous saurez exactement où vous devez foncé votre couleur.

Si vous souhaitez aller plus loin et dessiner n’importe quelle fleur, je vous invite à cliquer ici