Le lion, roi de la jungle impressionne souvent par sa crinière et son allure majestueuse. Donc l’objectif de cet article est comment faire une tête de lion en 4 étapes super faciles à réaliser.

J’ai utilisé comme matériel :

  • Une feuille de dessin spécial pastel de couleur noire
  • Un crayon pastel blanc
  • Un crayon pastel Sépia
  • Un crayon pastel Terracotta.
  • Un crayon pastel gris Foncé
  • Un crayon pastel Jaune de Naples et Jaune citron
  • Un crayon pastel pourpre
  • Un crayon pastel noir
  • Une gomme mie de pain.

Quelques précisions avant de commencer :

Il est important de prendre un papier spécial pastel, il est plus rugueux et je peux ainsi jouer avec les couleurs.

Dans ce dessin, j’ai choisi de prendre des crayons pastels et non des bâtonnets pour la précision de l’intérieur du visage. Mais c’est aussi possible avec des bâtonnets.

Je préfère prendre un gomme mie de pain . Car elle ne laisse pas de trace et ne salit pas mon dessin.

Je ferai le dessin au crayon pastel blanc afin qu’il se mélange aux autres couleurs. Avec un crayon HB, ce serait impossible, il serait resté sur le papier. Et j’aurais vu le trait en repassant de la couleur dessus.

C’est parti !

Etape n 1 : Dessiner la forme générale de la gueule du lion.

Je fais les yeux, la forme du museau et je dessine le contour de la crinière. Si tu souhaites connaître comment respecter les proportions, je t’invite à accéder à la formation « Réussir vos premiers portraits avec plaisir ».

Etape n 2 : Commencer la mise en couleur.

A l’aide de mon crayon pastel Jaunes de Naples, j’effectue des traits dans le sens du poil. Mais de longueur différente ( Une crinière n’est jamais égale )

Toujours avec le même crayon, je fais l’intérieur du museau en respectant le sens du poil.

Ensuite, avec mon crayon terracotta et pourpre, je m’occupe de commencer à poser les couleurs et les ombres.

Du coup, j’en profite aussi pour dessiner la truffe. Comme la lumière diffuse, je n’en mets que sur les parties plus « à l’ombre ». Je fais toujours attention à poser le pastel dans le sens des poils.

La terraccotta me sert à ombrer les parties qui devraient être dans les marrons sans pour autant utiliser de couleur terne.

Le noir me sert uniquement à dessiner le contour des yeux. Cependant, je mets le jaune citron dans l’oeil avant de poser le noir. Cela évite les mélanges malheureux de couleurs.

Le pourpre me sert à remplacer le noir, couleur trop tranchée…Je fais donc des traits de pourpre sur la crinière.

Etape 3 : Poser les zones de blanc.

Quand j’observe un lion, il y a deux zones de blancs importantes à ne pas oublier .

La première est autour des yeux…

Un point à l’intérieur afin de donner du réalisme au regard… Un trait en dessous des yeux.

La seconde est avec la truffe. Donc là, je peux remplir de blanc la zone que nous avions dessiner précédemment. Je fais attention de faire un trait noir pour souligner la bouche.

Pour augmenter la largeur et la hauteur de la crinière, je pose des traits blancs dans le sens du poils avec des traits pourpres

Etape 4 : Estompage et finitions.

Avec mon doigt, je m’amuse à estomper les poils de la crinière pour faire disparaître les traits et donner un aspect fondu. Entre chaque partie que j’estompe, je suis vigilante à vérifier que mon doigt est propre pour éviter les mélanges de couleurs non désirées.

Ensuite, je fais la même action à l’intérieur du visage.

Une fois que j’ai fini, je vais pouvoir faire les finitions. C’est à dire que je vais vérifier que tout est harmonieux. Si je le trouve fade, je peux ajouter des traits ici et là pour lui donner le côté réaliste. En fait, je joue avec les couleurs et j’équilibre.

Donc voilà le résultat :

Si cet article vous a plu ou si vous souhaitez aller plus loin, envoyez moi un message à aude@toutdessiner.com.

Si vous souhaitez que je vous accompagne à dessiner votre animal préféré, réservez votre jour et votre heure ici et nous établirons ensemble un plan d’action.